Un peu d'Histoire

Tous les articles (1)
  • L'Histoire du Lycée Gabriel Faure

    Par admin gabriel-faure-tournon, publié le dimanche 5 juin 2016 13:06 - Mis à jour le dimanche 5 juin 2016 13:09

    Un patrimoine exceptionnel

     

    Le lycée Gabriel Faure est un établissement public situé au centre de la ville de Tournon-sur-Rhône, en Ardèche. 

    Anciennement nommé Collège de Tournon, il fut fondé en 1536 par le cardinal François de Tournon. C'est historiquement le second lycée fondé en France (après Saint Louis à Paris), et le plus vieux en province. 

    Il porte aujourd'hui le nom de Gabriel Faure (1877-1962), natif de Tournon. 

     

    En 1548, le Collège de Tournon devient une université de Philosophie et des sept Arts Libéraux. Très vite, elle est fréquentée par plus de deux mille étudiants originaires de l'Europe entière. Des presses universitaires éditent de nombreux ouvrages à l'intention de ces étudiants.

    Face à la montée de la réforme, le 6 janvier 1560, le Collège passe sous la direction de la Congrégation de Jésus (les jésuites). Le Collège devient ainsi le centre de résistance du parti catholique contre le protestantisme.

    En 1562, le Cardinal instaure la gratuité de l’enseignement au Collège et lègue sa bibliothèque personnelle à l’établissement, dont des " incunables ". Il meurt la même année.

    Dès cette période, la réputation de l’établissement est grande. L’apogée se situe en 1604. On y enseigne l’hébreu, le chaldéen pour les professeurs jésuites. La notoriété est telle que les " Carmes " obtiennent d’ouvrir un noviciat à Tournon ; les novices sont instruits au Collège ; la théologie, enseignée depuis 1584, est excellente. Le rayonnement du Collège s’étend à la France entière. La fonction universitaire dura jusqu'en 1626, puis Tournon redevient un simple collège d'enseignement secondaire.

    En 1714, le Collège et la bibliothèque sont victimes d’un incendie. La plupart des livres brûlent ou disparaissent, quelques-uns jetés par les fenêtres sont retrouvés en piteux état. Un nouveau fonds est constitué, vendu en 1763 lors de l’expulsion des Jésuites (environ 4000 livres).

    En 1776, le collège passe aux mains des Oratoriens qui introduisent l'enseignement de l'histoire-géographie, celui des sciences exactes et des sciences d'Observation, tout en donnant au français une plus grande place. En 1820, le collège passe sous administration laïque, et avec la Restauration française, le Collège est dit Royal.

    En 1848, il devient Lycée, puis Lycée Impérial sous le Second Empire. La dénomination du Lycée lui reste acquise après 1870.

    En 1888, dernier avatar de la Bibliothèque : Des livres sont emballés et emportés à Lyon et lorsqu’à nouveau douze caisses sont prêtes à être expédiées à l’Université de Lyon, la population tournonaise manifeste et empêche le transfert. Seuls 3000 ouvrages seraient partis, parmi les plus anciens ; ils dorment toujours dans les réserves de l’Université Jean Moulin (qui avait promis de les restituer quand alarme et moyens de conservations seraient mis en place).

    L'établissement prit le nom lycée Gabriel Faure en 1967.

    En 1968, il devient Lycée d’Etat mixte polyvalent de second cycle.

    Les locaux comprennent une bibliothèque, dite Honoré d’Urfé, où se trouvent entre 10000 et 15000 ouvrages, de grande valeur pour certains, ainsi qu'une chapelle de style "Jésuite classique" et une galerie de tapisseries.

    Visiter le site de l'association de sauvegarde du patrimoine du lycée Gabriel Faure

    Visiter le site de l'association de la chapelle du lycée Gabriel Faure

     

Trier par
Catégories
Aucune catégorie définie
Auteurs